Bloom’s letter du 22 février

Les fleurs de la semaine

L’ Aster
Les asters dont le nom dérive du latin comme du grec et signifie « étoile », sont principalement originaires d’Amérique du Nord.
Les variétés blanches et violettes sont les plus courantes mais il en existe aussi en rose, rouge, lilas, mauve et violet foncé. On aime particulièrement son cœur jaune qui fait encore mieux ressortir les pétales.

Le Solidago ou (verge d’or)
De la famille des Astéracées, cette plante pousse naturellement sur les pentes montagneuses, les clairières et les rocailles, aussi bien en plaine qu’en altitude. A travers les siècles elle était réputée pour ses vertus médicinales. Son nom latin signifie d’ailleurs « je consolide », en raison de sa capacité à favoriser la guérison des plaies. Elle apporte légèreté et lumière à votre bouquet.

La Rose ramifiée
Du genre Rosa et de la famille des Rosaceae. Par sa multitude de couleurs et de parfums, la Rose est devenue la Reine des fleurs dans le monde occidental. Sans surprise, elle est la fleur la plus cultivée et la plus vendue au monde.

Le Narcisse
Cette plante herbacée appartient à la famille des Liliaceae. Dans la mythologie grecque, la déesse Némésis jeta un sort à Narcisse qui, en voyant son reflet en tomba amoureux. Il resta alors figé face à l’eau et fut transformé en plante. Cette plante porte son nom, à cause de l’inclinaison de ses fleurs en direction des points d’eau. Attention le narcisse est toxique! Nettoyez-vous bien les mains après manipulation.

Le Trachelium
Cette plante appartient à la famille des campanulacées. Elle est originaire du bassin méditerrannéen, du nord de l’Afrique au Portugal. Son parfum aux notes légèrement vanillées attire les papillons, seuls insectes à pouvoir aller chercher le nectar au fond des étroites corolles.

Le Chrysanthème Santini
Chrysanthème signifie « fleur d’or » en grec. Il est cultivé en Chine et au Japon depuis l’Antiquité et fit son apparition en Europe à la fin du XVIIe siècle. Attention : les feuilles et les tiges du chrysanthème sont toxiques pour les rongeurs.

Le Gypsophile
Plante herbacée de la famille des Caryophyllaceae, elle se nomme Baby’s breath en anglais littéralement « le souffle du bébé ». Cette fleur très à la mode inspire la poésie et la douceur. Ses pompons blancs ou roses portés sur des tiges d’une grande finesse font de cette fleur un indispensable. Le gypsophile allège les compositions florales en apportant charme et élégance. Le nom de gypsophile rappelle son terrain de prédilection : gypsos signifie gypse en grec, et philos ami. Cette plante est donc l’amie des sols calcaires.

Les bons gestes

etapes

Retirez toutes les feuilles et épines qui tremperaient dans l’eau
Recoupez bien les tiges en biseau avant de mettre les fleurs dans l’eau
Changez l’eau tous les 2 jours et recoupez les tiges à chaque fois
. Placez votre bouquet dans un endroit frais le soir

Capture d_écran 2018-02-27 à 18.29.17

©Photo Marion Mode et déco

28379545_733044286890125_5023623274445699753_n

©Photo Sophie Vernier

Newsletter 25 Aout

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s