bloom’s letter du 4 janvier

Les fleurs de la semaine

Le Lys oriental
Depuis toujours la fleur de Lys (anciennement orthographié Lis) est un symbole céleste, une représentation du soleil et des étoiles. En jaune ou or, la fleur de Lys était la marque de la famille royale en France. Saviez-vous également qu’elle figure sur le drapeau du Québec?

Le Gypsophile
Plante herbacée de la famille des Caryophyllaceae, elle se nomme Baby’s breath en anglais littéralement « le souffle du bébé ». Cette fleur très à la mode inspire la poésie et la douceur. Ses pompons blancs ou roses portés sur des tiges d’une grande finesse font de cette fleur un indispensable. Le gypsophile allège les compositions florales en apportant charme et élégance. Le nom de gypsophile rappelle son terrain de prédilection : gypsos signifie gypse en grec, et philos ami. Cette plante est donc l’amie des sols calcaires.

Le Phlox
De la famille des Polémoniacées, le Phlox doit son nom au naturaliste suedois Linné, qui les a baptisés d’un mot grec signifiant « flamme », en référence à leurs couleurs vives.

L’hypericum
L’Hypericum Inodorum, cousin du Millepertuis est utilisé pour atténuer les dépressions légères. C’est un hybride d’origine mystérieuse et indéterminée.

L’Astrantia (uniquement dans les lovers)
Ses petites fleurs en étoile d’une beauté délicate évoquent le cristal, mais ne vous y fiez pas : l’astrance est rustique et robuste, c’est une montagnarde qui ne craint que la sécheresse. Son inflorescence est dite en ombelle, c’est-à-dire que les fleurs sont toutes disposées sur une seule surface sphérique, comme l’agapanthe par exemple.

L’Arbousier
Parfois appelé arbre à fraises, l’arbousier est une espèce d’arbuste ou de petit arbre de la famille des Ericaceae qui pousse dans l’ensemble du pourtour méditerranéen occidental mais aussi dans le nord du pourtour oriental. On fait de son fruit, l’arbouse des marmelades, confitures et liqueurs. Son bois est également utilisé en marqueterie.

LES BONS GESTES

etapes

Retirez toutes les feuilles et épines qui tremperaient dans l’eau
Recoupez bien les tiges en biseau avant de mettre les fleurs dans l’eau
Changez l’eau tous les 2 jours et recoupez les tiges à chaque fois
. Placez votre bouquet dans un endroit frais le soir

LE TUTO DE GILLES PAVAN

Cette semaine Gilles reprend pour vous quelques fondamentaux et vous guide dans le choix des bons outils.

N.B. Les fleurs utilisées dans la vidéo sont là à titre d’exemple.

Pour s’abonner, rendez-vous sur Blooms.fr

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s